Impression 3D de (coques) batteries

Grâce à la collaboration entre le Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST Corée du Sud) et le School of Engineering and Applied Sciences de l’université (SEAS – Harvard), une étape a été franchie dans le domaine des wearable (vêtements connectés) et  de la personnalisation de masse.

En effet, les chercheurs de ces laboratoires sont parvenus à imprimer 3D des batteries qui fonctionnent selon le procédé Zn-ion, plus sûr et facile à manipuler que le classique couple Li+.